Next to Nothing questionne la mémoire individuelle du corps à travers la constitution de ses souvenirs.  Six photographies en noir et blanc affichées sur des emplacements destinés aux informations administratives de la Ville sont ponctuées d’une septième image destinée exclusivement à l’espace public médiatique.
installation